La complémentaire santé, pour qui ?

complémentaire santé

Publié le : 18 décembre 20226 mins de lecture

L’assurance maladie complémentaire, également appelée assurance maladie, complète les prestations de la sécurité sociale. Comment fonctionne l’assurance maladie complémentaire ? Une complémentaire santé offre-t-elle les mêmes avantages que l’autre ? Qui peuvent en bénéficier ? Cet article donne un aperçu de ces régimes.

Qu’est-ce qu’il faut savoir sur la complémentaire santé ?

En France, le secteur de la sécurité sociale – l’assurance maladie – est chargé de gérer les régimes légaux d’assurance maladie (régime général, RSI, MSA et régimes spéciaux). L’assurance maladie volontaire (ou assurance maladie) complète les prestations fournies par les régimes d’assurance maladie et offre une couverture plus complète. L’assurance maladie couvre une partie du coût du traitement, généralement 70 %, sur la base d’une prestation de sécurité sociale. Le reste doit être payé par le patient, et la facture peut rapidement devenir très élevée. Retrouvez plus d’info sur alan.com. Les traitements optiques et dentaires sont couverts par l’assurance maladie, mais les Français doivent payer une franchise importante. Il en va de même pour l’augmentation du coût des médecins généralistes et spécialistes. Pour couvrir ces frais et protéger leurs finances, de nombreux Français optent pour une assurance maladie avec des remboursements plus élevés. Outre les compagnies d’assurance, ce type d’assurance est également proposé par les sociétés d’assurance mutuelle et les fonds de pension. Elle peut couvrir une partie ou la totalité des coûts non couverts par l’assurance maladie, ou seulement des primes très basses.

Est-ce obligatoire de souscrire à une complémentaire santé ?

L’assurance maladie n’est pas obligatoire, mais chacun et les autres membres de la famille y ont droit. Toutefois, à partir de 2016, toutes les entreprises devront proposer une assurance de groupe à tous leurs employés. Cette obligation s’applique quel que soit le nombre d’employés et leurs horaires de travail. La couverture des traitements et aides médicaux varie en fonction du type d’assurance proposé par l’assureur. Toutefois, l’assurance santé couvre généralement les traitements hospitaliers, les opérations chirurgicales et leurs coûts, les indemnités journalières, les rendez-vous et visites chez les médecins et les spécialistes, ainsi que le coût des médicaments.

Comment choisir une complémentaire santé ?

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi les nombreuses options d’assurance maladie. La Direction générale de la concurrence, de la protection des consommateurs et de la répression des fraudes (DGCCRF) peut vous aider à faire le bon choix. Les contrats qui définissent clairement le paiement et la réception de la compensation doivent être privilégiés. Pour chaque procédure de traitement, il peut être utile de vérifier le montant couvert par l’assurance sociale et le montant restant après le remboursement de l’assurance complémentaire. Choisissez une police d’assurance qui vous permet d’adapter votre couverture à votre budget, à votre structure familiale et, surtout, à votre état de santé et à celui de la personne assurée. Les assurés qui ont des rendez-vous réguliers chez un spécialiste ou des frais médicaux élevés auront besoin d’une couverture plus importante que ceux qui n’ont pas de tels problèmes.

Comment annuler sa complémentaire santé ?

À partir du 1er décembre 2020, les assurés pourront résilier leur assurance complémentaire à tout moment après un an sans frais ni pénalité. Auparavant, cela n’était possible qu’une fois par an, jusqu’à la date anniversaire de la police. Si vous souhaitez annuler votre complémentaire santé, vous devez en informer l’organisme qui gère votre assurance complémentaire. Vous pouvez le faire en personne, par lettre (il n’est plus obligatoire d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception), par e-mail ou via un compte client (si l’organisation le propose) ou en personne. Veuillez noter que dans certaines circonstances (par exemple, mariage, divorce, décès du conjoint, changement de profession), l’assuré peut résilier la complémentaire santé sans attendre l’expiration de la première année d’assurance. La résiliation prend effet un mois après la notification par l’assureur. Si vous résiliez votre assurance complémentaire en raison d’un changement de banque, le nouvel assureur peut, si vous le souhaitez, reprendre votre ancienne assurance, tout comme il le ferait si vous changiez de banque. Les personnes à faibles revenus qui ne peuvent pas adhérer à la CMU-C peuvent demander une assurance santé. Le plafond de revenus pour bénéficier de l’ACS est de 12 000 euros par an pour une personne seule, 18 000 euros pour un couple sans personne à charge et 25 000 euros pour une famille de quatre personnes. Cette garantie est valable pendant un an et est limitée au montant de la prime versée. L’assurance peut être renouvelée 2 à 4 mois avant la date d’expiration dans les mêmes conditions que la demande initiale ; en présentant une attestation de la compagnie d’assurance complémentaire ACP sélectionnée, vous bénéficierez d’une réduction allant jusqu’au montant indiqué sur l’attestation. Dans le cadre de la loi sur le fonds de sécurité sociale de 2014, le gouvernement entend améliorer la visibilité du système en réduisant le nombre d’assurances complémentaires dans le cadre de l’ACP afin de gagner en efficacité.

Plan du site