Qu’est que le psoriasis palme-plantaire ?

psoriasis

D’après son appellation, le psoriasis palmo-plantaire ne désigne qu’un seul endroit de la pathologie. La maladie concerne la paume des mains et la plante des pieds, touchant rarement les orteils et les doigts. La lésion affecte particulièrement les endroits secs où les fissures apparaissent. En général, le psoriasis palmo-plantaires ou psoriasis des pieds est une maladie de la peau qui génère une incapacité à produire les mouvements habituels. Quoique non contagieux, il provoque de petites pustules jaunâtres ou rougeâtres dans tout le corps, mais aussi aux paumes et aux plantes des pieds du patient. Quelques détails à travers les symptômes, les causes, les facteurs de risque et les complications démontrent le vrai visage de cette pathologie.

Les causes apparentes du psoriasis palmo-plantaire

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine du psoriasis des pieds et des paumes des mains. Les chercheurs confirment la présence de prédisposition génétique dans certains cas que des patients héritent de leurs parents biologiques. D’autres causes sont liées à la présence de multiples globules blancs sur les plaques de psoriasis affectant le système immunitaire de l’organisme. Dans ce cas, si la peau est touchée par une blessure tout en provoquant une infection, le système de défense est perturbé et ne fonctionne pas correctement. Les cellules mortes tardent à disparaître et provoquent l’apparition de plaques.

L’addiction au tabagisme ou à la consommation de certains médicaments sont aussi les causes connues du psoriasis palme-plantaire. Au fil du temps, la maladie devient chronique et permet l’apparition de plaques inconfortables et douloureuses qui s’accumulent. Les malaises se mêlent à des démangeaisons incessantes affectant l’ensemble du corps qui s’irrite avec les blessures, les piqûres d’insectes et le grattage fréquents. Les coups de soleil, le froid et la pollution provoquent aussi des agressions sur la peau, entraînent une infection. Cela dit, peu importe les causes et les symptômes du psoriasis palmo-plantaire, il est toujours possible de le traiter naturellement. Rendez-vous alors sur www.labosmascareignes.com pour trouver les traitements efficaces.

Le psoriasis des pieds et les symptômes

Les symptômes de la pathologie des pieds et de la main sont nombreux et sont généralement caractérisés par la manifestation de plaques rouges de différentes dimensions. Les peaux mortes tardent à céder de la place à d’autres peaux mortes, s’accumulent pour couvrir les mains, la plante des pieds, les coudes et les genoux, ainsi que le bas du dos. Le visage et le cuir chevelu ne sont pas épargnés par l’évolution de la pathologie. Il existe des cas où le psoriasis évolue lentement et disparaît aussi avec les mêmes conditions d’apparition. L’évolution se fait par poussées dont la durée est fonction de l’état du patient. Les poussées sont intercalées par des moments d’accalmie qui laissent disparaître progressivement les lésions.

Les femmes enceintes sont particulièrement surveillées de près au cours du traitement du psoriasis des pieds. En fait, la prise de médicaments par voie orale peut toujours porter atteinte à la vie de l’embryon, sinon le traitement peut être suspendu. Après la naissance de l’enfant, le traitement continue même si la poussée de psoriasis est devenue importante. Les symptômes du psoriasis concernent les zones surélevées. Ils entraînent une sensation de brûlure, de démangeaisons, de fissures et de petites pustules.

Les facteurs de risque et les complications du psoriasis

Les chercheurs font savoir que les déclencheurs environnementaux et la façon de vivre de chaque individu peuvent développer le psoriasis des pieds ou des mains puisqu’ils sont mieux exposés aux produits chimiques. D’autres éléments favorisent pourtant la propagation du psoriasis. Ce sont entre autres les travaux ménagers et les travaux dans les champs agricoles sans parler des travaux manuels. Comme les mains et les pieds sont plus exposés aux détergents et aux éléments chimiques, ils sont par conséquent plus vulnérables.

Quant aux fumeurs, ce sont des personnes à risque et susceptibles d’être atteintes par le psoriasis. Bon nombre de patients souffrant du psoriasis fument ou ont déjà fumé auparavant. Les personnes dont les conditions de vie sont liées à l’existence d’une maladie de la glande thyroïde ou de l’amygdale sont aussi des individus à risque. Les diabétiques et les patients ayant une sensibilité au gluten figurent dans la liste de ces personnes vulnérables au psoriasis palmo-plantaire. Elles peuvent contracter d’autres maladies comme le diabète de type 2, l’infection oculaire, la maladie du foie et du rein, la dépression, ou même l’obésité.

Les mesures de prévention et le traitement du psoriasis

Au cours de la consultation, le médecin traitant peut prescrire les médicaments adéquats afin d’apporter le confort et le bien-être à l’organisme du patient. Le moment de la poussée de psoriasis est la période pendant laquelle le malaise atteint son summum. Le diagnostic de la maladie cherche les symptômes de la malade en demandant au patient sur tous ses antécédents hospitaliers et médicaux. Ainsi, un prélèvement d’échantillon de peau est prescrit par le dermatologue. Plus souvent, le spécialiste prévoit un diagnostic en partant d’une constatation de l’apparence du malade.

Pour prévenir le psoriasis des pieds, l’hydratation périodique de la peau limite l’apparition et l’évolution des plaques. Le malade doit se reposer suffisamment tout en veillant à ne pas consommer des boissons alcoolisées. Des traitements et des soins naturels apportent du bien aux patients. Les plantes médicinales, le vinaigre de cidre, la réhabilitation progressive ou la massothérapie sont autant de traitements et soins propices pour rétablir au plus vite l’état de santé du patient.