Rolex Submariner : La plus célèbre des montres de plongée

Rolex Submariner

Cette montre emblématique n’a cessé d’évoluer au cours de son histoire. Fiable, performante, durable tout en étant esthétique, elle est portée depuis longtemps tant par les célébrités que par les adeptes des sports nautiques.

La naissance d’une montre emblématique

La manufacture suisse, fondée en 1905 par Hans Wilsdorf, a créé des montres haut de gamme dont la réputation a fait le tour du monde. Conçue sous le nom Rolex Oyster Perpetual Submariner, en 1953, ce garde-temps a d’abord été créé pour accompagner Auguste Piccard et son fils dans leur défi d’un record du monde au fond de la mer, avec le bathyscaphe Trieste. À leur retour, la montre avait conservé son parfait fonctionnement. Il s’agissait de la première montre étanche à 100 mètres au monde. C’était aussi la première fois que l’entreprise horlogère suisse présentait une montre non seulement comme un accessoire vestimentaire de luxe, mais en tant qu’outil professionnel.

Le mythe de cette montre a été renforcé par la collaboration qui existait entre l’explorateur Jacques-Yves Cousteau et le directeur de Rolex, René-Paul Jeanneret, dans les années ’50. Des célébrités telles que Sean Connery (James Bond dans les premiers films), Steve McQueen, Robert Redford, Brad Pitt, Valentino Rossi, Eva Longoria… l’ont adoptée, ce qui a contribué à établir davantage sa notoriété. Cette montre est devenue la référence de choix pour les professionnels et les amateurs de découverte sous-marine. Pour connaître le prix d’une Rolex Submariner, vous pouvez consulter le site de la marque.

Quelles sont les particularités de cette montre iconique ?

Le design de cette montre légendaire respecte encore en grande partie le concept original du modèle, ce qui permet de la reconnaître facilement. Elle se caractérise non seulement par son étanchéité supérieure en plongée, mais aussi par sa lisibilité optimale et sa lunette tournante unidirectionnelle. L’aiguille des secondes garde en tout temps son mouvement uniforme, fluide et silencieux. Grâce à la graduation 60 minutes, le plongeur est en mesure d’évaluer avec précision le temps d’immersion et d’adapter, en toute sécurité, les paliers de décompression. Son chronomètre dispose d’une garantie internationale de 5 ans. Confectionné dans une céramique très résistante à la corrosion, le disque Cerachrom de sa lunette ne peut être altéré par les rayons UV, ni par l’eau salée ou chlorée ; il est également quasi inrayable. Sa structure est confectionnée dans un bloc d’acier Oysterseel. Ses mouvements mécaniques à remontage automatique font l’objet de plusieurs brevets ; ils lui apportent des avantages en matière d’autonomie, de précision, de résistance aux impacts ainsi qu’aux champs magnétiques. Sa fiabilité et son confort d’utilisation constituent des qualités additionnelles recherchées par les adeptes de la marque. Cette montre a poursuivi son évolution à chaque génération ; elle n’a cessé de s’améliorer tant au niveau de la lunette, du bracelet, de son mouvement que de la luminosité. Élégante et racée, elle accompagne parfaitement une tenue d’affaires ou décontractée, tout en s’avérant idéale pour la plongée sous-marine. Cette montre officiellement certifiée « chronomètre professionnel » depuis 1955 est privilégiée dans le monde militaire et du sport. Sa valeur demeure encore très stable sur le marché.

Quels changements lui ont été apportés au fil du temps ?

Pour en améliorer les qualités et la performance, la montre Rolex Submariner a connu un nombre important de modifications et d’innovations. La taille du boîtier a été augmentée (36 et 40 mm). On a renforcé sa couronne par des protecteurs et les mots certifiés « Chronomètre Superlatif » ont été gravés sur son cadran. En 1982, elle comporte un verre saphir et affiche une étanchéité jusqu’à 300 mètres de profondeur. On a vu apparaître des variantes en or et acier ainsi qu’en or jaune 18 carats. En 1986, lui a été intégré le superbe cadran « D-Blue ». Dès 2008, elle est dotée de lunettes rotatives et d’inserts en Cérachrome. Pour démarquer cette montre des autres modèles de plongée sportive, Rolex a ajouté une fenêtre de date ainsi qu’un verre en plexiglas doté du fameux objectif Cyclope qui vise à en faciliter la lecture. Prisée par les professionnels et les amateurs de plongée sous-marine, elle présente aujourd’hui une étanchéité jusqu’à 300 mètres. Pour fêter le cinquantenaire de cette montre, l’entreprise a conçu un modèle spécial en acier, appelé familièrement « Kermit », avec une lunette verte et un fond de cadran noir ; il sera remplacé, en 2010, par un modèle surnommé « Hulk », au fond vert. Au salon Baselworld de 2012, les visiteurs ont pu découvrir une nouvelle montre de cette collection, sans date, avec le calibre 3105 ; elle fut très appréciée.

Comment s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une contrefaçon ?

Les qualités exceptionnelles de cette montre légendaire ont donné lieu à plusieurs tentatives d’imitation. Voici quelques critères à considérer avant de procéder à un achat :

• Après deux tours de cadran, la date doit changer lorsque les aiguilles indiquent 6 heures.

• Le numéro de série doit se trouver entre les écrous au niveau du cadran à 6 heures. Il doit correspondre au numéro d’origine de la montre. La qualité de la gravure doit en être impeccable.

• Les lignes de lettres et de chiffres doivent être fines et précises.

• L’inscription « Orig Rolex Design » doit être présente entre les « cornes » à 12 heures.

• Depuis 1982, cette montre est dotée d’un verre saphir.

• Cette montre étant constituée de métal (acier, or), elle présente un certain poids. Si la montre vous semble légère lorsque vous la soupesez, il est fort probable qu’il s’agit d’une contrefaçon.

Avec de telles qualités et une réputation de fiabilité optimale, on comprend pourquoi cette montre de plongée sous-marine est la plus célèbre au monde. En 2023, elle fêtera ses 70 années d’existence.